DEPLACEMENT A CISTERNES LA FORET

Avec un effectif décimé par les blessures, le RCSGC se déplace ce week-end sur le terrain de Cisternes La Forêt.

Notre équipe « Réserve » a fait jeu égal avec l’équipe adverse pendant le premier acte.

A la pause, le score est de 7 à 0 en faveur des locaux (essai transformé à la 26 ème minute).

Le second acte sera plus difficile pour les Verts et Blancs.

En début de seconde mi-temps, les locaux prennent le large très rapidement, avec un essai transformé et deux pénalités dans le premier quart d’heure.

A la 19ème minute, les champanellois sont dans le camp cisternois.

Après avoir créé le décalage, c’est Camille VIGIER, en bout de ligne, qui ouvre le score (20 à 5 à la 16ème minute).

Notre « Réserve », malgré ses efforts ne reviendra pas et s’incline sur le score un peu lourd de 27 à 5.

Quant à notre équipe « Première », la victoire est impérative pour mettre à bonne distance les Thiernois que nous avons battu le week-end dernier.

Les premières minutes sont à l’avantage des Champanellois qui investissent les 22 mètres adverses.

La concrétisation de cette domination vient dès la 10ème minute par une belle réalisation en coin de Tom GARCIA (0 à 5).

Et puis, le jeu champanellois se délite, fautes, en-avant, des passes non assurées……..et petit à petit, les locaux reviennent à hauteur par deux pénalités (6 à 5 à la 26ème).

C’est Julien VIDAL qui redonne l’avantage à St Genés d’une belle pénalité bien haute entre les perches (6 à 8 à la 33ème minute).

6 à 8, score à la mi-temps, les locaux sont en confiance et s’installent dans le camp champanellois.

Ils y restent quasiment pendant tout ce second acte, et viennent buter sur une défense verte et blanche, proche de la rupture mais qui ne rompra pas.

Seule une pénalité réussie vient concrétiser les efforts de l’équipe des Combrailles (9 à 8 dés à la 44ème minute).

Les Champanellois n’arrivent pas à se défaire de l’emprise de leurs adversaires du jour, et s’obstinent quand ils récupèrent à relancer à la main de leurs 22 mètres, plutôt que d’utiliser l’arme du pied et de la touche dans le camp adverse.

Mais le temps passe, et le score est toujours de 9 à 8 en faveur des locaux, et nous nous dirigeons vers un résultat décevant pour nous.

38ème minute, l’arbitre annonce 5 minutes, soit 3 minutes au-delà du temps règlementaire. A priori, il ne semble pas être dans les mêmes dispositions que Mr Barns, arbitre anglais bien connu depuis samedi soir !!!!

Nos Verts et Blancs comprenant qu’il reste 3 minutes se disent que c’est peut-être suffisant pour inverser l’issue de cet après-midi champêtre.

Premier acte, les avants verts et blancs se donnent rendez-vous dans un maul et mettent leurs adversaires en marche arrière sur 30 mètres.

Pénalité obtenue, l’ovale est envoyé en touche à quelques mètres de la ligne adverse.

Un lancer réussi, une prise de balle, le maul est créé et après une belle poussée, tout ce beau monde, à bout de souffle s’écroule dans l’en-but des locaux.

Cet essai collectif est attribué à Clément COHADON, auteur des points de la victoire sur le score de 13 à 9.

Thiers ayant été défait contre Gévaudan, nous avons maintenant 8 points d’avance.

 



Réagir


CAPTCHA